Procreate

Procreate

Arrivée très tôt sur l’App Store après la sortie de l’iPad en 2010, Procreate s’est vite installée comme une application de référence : il ne s’agit pas du portage d’une application Mac ou iPhone, mais d’une app développée de zéro pour le grand écran multi-touch de l’iPad. C’est un « bon citoyen » de l’iPad qui comprend et adopte toujours les dernières technologies d’iOS et de l’iPad très rapidement et de manière très pertinente, telles que l’architecture 64 bits, Split View, ou encore Pencil et l’écran 12,7 pouces de l’iPad Pro. Elle a gagné un Apple Design Award en 2013. L’application permet de dessiner sur un canevas avec plusieurs calques, et vient avec un jeu d’outils tous personnalisables. Plus rare : il est même possible de créer ses propres pinceaux. Elle est disponible pour l’iPad seulement pour 6 € en moyenne.

Télécharger dans l’App Store

Démo

Télécharger la video

4K (797 Mo)

1080p (475 Mo)

720p (340 Mo)

540p (165 Mo)

Aujourd’hui je vais vous parler de Procreate. Le gros point fort de cette application, c’est qu’elle a été pensée et conçue totalement pour l’iPad, et elle représente vraiment ce qui se fait de mieux sur iOS aujourd’hui.

Au cœur de Procreate il y a trois outils, un pour dessiner, l’autre pour étaler le dessin avec le doigt, et enfin un pour effacer. Le canevas, qui peut monter jusqu’à 64 mégapixels sur iPad Pro, peut être manipulé dans tous les sens. On peut zoomer en avant, zoomer en arrière, le faire tourner, c’est totalement libre.

L’application est compatible avec un grand nombre de stylets tiers tels que ceux d’Adonit, de FiftyThree ou de Wacom. Mais, ce qui est plus intéressant sur iPad Pro, c’est qu’elle est automatiquement compatible avec Pencil. On obtient la sensibilité à la pression et à l’angle automatiquement, interprétée différemment en fonction de l’outil que l’on utilise.

Dessiner à main levée c’est bien, mais parfois on veut faire des traits droits. Pour ça, c’est très simple : il suffit de faire une pause à la fin d’un trait à main levée pour créer automatiquement une ligne droite que je peux manipuler. On peut même après coup taper sur l’outil Transformation si on veut manipuler la ligne. Ce qui est intéressant c’est que les propriétés de la ligne à main levée sont conservées après transformation en ligne droite. On peut voir ça si je fais varier la pression, ou si je fais varier l’angle avant de faire la pause pour que le trait soit transformé en ligne droite.

Un autre outil très puissant de Procreate, c’est le Guide de perspective. On le trouve dans le menu Actions, puis Toile, il faut ensuite l’activer puis taper sur Modifier le guide. Ici, on peut créer jusqu’à trois points de fuite qui vont nous aider plus tard pour le dessin. On va par exemple en créer deux, et on tape en suite sur OK. Pour le moment, rien n’a changé, on dessine toujours à main levée. Il faut aller dans le menu Calques, sélectionner un calque et choisir Assistant de perspective. Maintenant, le logiciel interprète automatiquement ce que l’on dessine et fait en sorte que les lignes respectent les points de fuite que l’on a définis avant, tout ça sans devoir manipuler une règle à la main.

De base, Procreate est fourni avec plus de 100 pinceaux repartis dans 15 ensembles, et il est même possible de créer ses propres pinceaux de zéro. On peut essayer chaque pinceau directement dans le sélecteur, et parmi les nombreux réglages disponibles, les plus facilement accessibles sont l’épaisseur et l’opacité. On peut évidemment changer la couleur de son pinceau. Soit en choisissant une couleur avec l’Anneau, où bien en sélectionnant une couleur que l’on aurait sauvegardée avant dans une Palette.

Il y a une fonctionnalité assez cool qui permet de remplir des formes avec des couleurs. Si on a déjà les contours d’un dessin, il suffit de prendre la bulle de couleur en haut à droite et de la faire glisser à l’intérieur de la forme, et ça va automatiquement remplir la forme. Évidemment, Procreate fonctionne sur la base de claques, bien connus dans Photoshop par exemple. Si on crée un nouveau claque et que l’on dessine dessus, il est possible après coup de réarranger l’ordre des claques pour que certains objets passent sous d’autres.

Procreate fait également une utilisation très poussée des gestes à plusieurs doigts. Avec un tap à deux doigts, on revient en arrière. Et avec un tap à trois doigts, on va dans l’autre sens. Si on fait glisser rapidement trois doigts de droite à gauche… on efface l’ensemble du calque. Mais ça va encore plus loin que ça. Si on tape avec deux doigts sur un calque, on passe automatiquement dans le réglage de l’Opacité du calque. Si on tape avec 4 doigts cette fois, on passe en mode plein écran, sans les différentes barres d’outils. Idem pour sortir du mode plein écran. Si maintenant on fait une sélection à main levée et qu’on fait glisser trois doigts de haut en bas, c’est comme ça qu’on peut faire apparaître le menu qui permettra par exemple de copier, puis coller la sélection dans un nouveau calque. Enfin, si on pince plusieurs calques avec deux doigts, ça permet simplement de les fusionner.

Dans Procreate on n’est pas obligé de tout dessiner. On peut également importer une image, voir même prendre une photo directement sans quitter l’application. Une fois l’image importée, on peut la manipuler pour la positionner comme on veut sur le canevas. C’est un nouveau calque qui vient de s’ajouter à l’image.

Je vais terminer par une fonction plus avancée de Procreate. De base, même en utilisant Pencil, il faut sélectionner la gomme à la main si on veut effacer quelque chose, ce qui est un peu dommage, car on sait que l’iPad Pro est capable de faire automatiquement la différence entre un doigt et Pencil. En fait, si on va dans les réglages de Procreate, on peut changer ça. Si on sélectionne Effacer uniquement pour le Mode Doigt, alors, plus besoin de sélectionner la gomme à la main, Procreate fait la différence automatiquement.

Évidemment il m’est impossible de couvrir toutes les fonctionnalités de Procreate en 4 minutes seulement, tellement l’application est puissante et polyvalente. Mais c’est une des rares applications à disposer d’une documentation extrêmement bien faite, disponible gratuitement sous forme d’iBook dans l’iBook Store. Je vous conseille de le consulter pour en savoir plus sur Procreate.

Ressources supplementaires

Télécharger dans l’App Store